L'article

25
août
2014

Nigéria : Dangote mobilise plus d’un million de dollars pour la lutte contre Ebola

La fièvre hémorragique à virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest et aussi au Nigéria nécessite des apports de tous et des moyens dans la lutte contre la maladie. Dans ce sens, le riche homme d’affaires et philanthrope nigérian, Aliko Dangote a fait un don d’un montant de 1,2 million de dollars au nom de sa Fondation Dangote pour la création d’un Centre national opérations d’urgence contre Ebola (COE) à Yaba, une ville située à quelques kilomètres de Lagos.

Le Centre national opérations d’urgence contre Ebola en question est décrit par Aliko Dangote comme une « innovation importante » qui permettra au pays de renforcer son système sanitaire. Ce don de 1,2 million de dollars intervient au moment où le Nigeria traverse une période d’état d’urgence sanitaire nationale et où la réussite de la stratégie globale intégrée du gouvernement nécessite le soutien de tous les Nigérians.

Aliko Dangote a ainsi appelé les nigérians à faire attention à leur hygiène personnelle et à ne pas hésiter à se rapprocher des prestataires de santé s’ils aperçoivent un cas suspect de fièvre Ebola.

« Nous encourageons toutes les bonnes volontés nigérianes à soutenir le gouvernement alors que le pays se mobilise pour lutter contre le virus Ebola. Notre action est conforme à l’objectif de notre Fondation qui vise à améliorer le bien-être de tous les Nigérians », a déclaré M. Dangote.

Ce don a énormément réjoui les autorités nigérianes qui ont salué, par la voix du ministre nigérian de la Santé, le professeur Onyebuchi Chukwu, l’action d’Alhaji Aliko Dangote qui s’est à nouveau montré solidaire quand le peuple en a besoin.

« La réponse nationale à l’épidémie fatale de la fièvre Ebola dans notre pays est émouvante. Les quelques cas, tous contractés sont restreints à un seul État », a indiqué M. Chukwu.

Par ailleurs, quatre personnes sont mortes du virus Ebola au Nigeria, où 198 cas ont été enregistrés. L’épidémie a tué plus de 1000 personnes principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone depuis son apparition en février dernier en Afrique de l’Ouest. Elle est arrivée au Nigéria par l’entremise d’un Libérien qui se rendait à une rencontre de la CEDEAO.

©Oeildafrique.com



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 274 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration