L'article

19
nove
2014

Le rappeur Français Kery James va financer des bourses étudiantes

Au cours de sa tournée acoustique, qui débute le 19 décembre prochain, le rappeur va offrir 6000 euros à un jeune sélectionné dans chacune des villes dans laquelle il se produira.

En 2007, Kery James crée une association de soutien scolaire aux enfants défavorisés, « Apprendre, Comprendre, Entreprendre et Servir » (ACES). C’est à travers cette association que le rappeur français, qui démarre sa nouvelle tournée française « ACES TOUR » au mois de décembre, va offrir une bourse d’études à un jeune par ville dans laquelle il se rendra. Cette bourse, destinée à aider le jeune pour financer « ses études, frais de transport et achats de documents universitaires », sera d’un montant de 6000 euros.

Les jeunes souhaitant bénéficier de cette aide financière devront avoir au minimum le baccalauréat et remplir un dossier présentant un projet « particulièrement pertinent » au cours d’une vidéo de trois minutes. Ils devront également prouver leur lieu de résidence ainsi que leur conditions de ressources ou celles de leurs parents. Les plus méritants des candidats seront sélectionnés par un jury composé du comédien Omar Sy, de Christel Bériot, directrice de la fondation de l’université de Cergy-Pontoise, ainsi que Jérémie Fontanieu, professeur à Drancy, et Marie Poussel, journaliste au Parisien.

« On n’est pas condamnés à l’échec » — Kery James

« Comme promis, ma nouvelle tournée acoustique pour aider au financement d’études supérieures avec mon association ACES va commencer » indique le rappeur sur son site. « Je reverserai donc une partie de mon cachet dans chaque ville dans laquelle l’ACES TOUR se produira » explique-t-il. « Pour beaucoup, les écoles coûtent trop cher, et pas seulement en banlieue » regrettait le rappeur dans une interview au Parisien en juin dernier.

Kery James y précisait qu’il veut « mettre en application ce qu’(il) répète dans (s)es chansons : il est important de faire des études ». Le rappeur, qui n’en a pas fait lui-même, indiquait qu’il « aimerait bien repasser son bac » car il « n’aime pas répondre non » quand on lui demande si il l’a obtenu. « Ce serait un bel exemple. [...] Une nouvelle mise en pratique de mon adage « on n’est pas condamnés à l’échec » » conclu-t-il.

Kery James se produira le 19 décembre à Nanterre et le 20 décembre à Orly, les deux premières dates de sa tournée.

http://etudiant.lefigaro.fr/les-new...



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 254 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration