L'article

5
févr
2008

Foot - CAN - M’Bia, héros du Cameroun, Eto’o suspendu face au Ghana ?

Après avoir échoué en quarts de finale en 2004 puis en 2006, le Cameroun se retrouve enfin dans le dernier carré pour la première fois depuis six ans. Malgré deux buts du Rennais Stéphane M’Bia, ce fut très dur face à la Tunisie qui a poussé les Lions indomptables en prolongation avant de s’incliner 3-2.

Les Aigles de Carthage sont tombés les armes à la main. Menés 2-0 après seulement 24 minutes de jeu suite à un but du Rennais M’Bia et à un coup-franc magnifique de Geremi, les Tunisiens ne se sont pas affolés, paraissant même amorphes. C’était pour mieux tendre leur toile et aspirer les Lions indomptables. Quelques fulgurances permettaient aux coéquipiers de Nafti d’obtenir de belles occasions. Comme sur cette action collective qui aboutissait sur un coup-franc à la 33e. Le Bastiais Chaouki Ben Saada, déjà buteur contre l’Afrique du Sud, expédiait le ballon sous la barre. Roger Lemerre rentrait aux vestiaires avec un but de retard mais des idées en tête. La deuxième mi-temps allait confirmer ce qui avait entrevu en première période : le Cameroun se sentait bien supérieur à son adversaire qui croyait en sa capacité à revenir dans le match. Ce qui arriva à neuf minutes de la fin sur une frappe croisée de Chikhaoui, laissant le sélectionneur camerounais, Otto Pfister, dans l’embarras.

Eto’o suspendu face au Ghana ? La première prolongation de la CAN 2008 allait vite être pliée avec le deuxième but de Stéphane M’Bia après seulement quatre minutes. Belle revanche pour le joueur qui avait payé la mauvaise première mi-temps du Cameroun en ouverture contre l’Egypte (2-4) et n’avait plus été titulaire depuis. La Tunisie, trop juste physiquement, ne reviendra pas mais sort de la compétition la tête haute. Certes, le Cameroun est en demi-finales et c’était la moindre des choses pour Otto Pfister et ses hommes. Mais ce match ressemble à une victoire à la Pyrrhus : Atouba est sorti blessé et Samuel Eto’o (photo Reuters) pourrait être suspendu suite à un mauvais geste non sanctionné par l’arbitre mais qui pourrait l’être par la commission de discipline. Pire, le Cameroun a puisé dans ses forces pour vaincre en prolongation. Avant de rencontrer le Ghana, pays-hôte bénéficiant d’un jour de récupération en plus, tout cela est de bien mauvais augure.

Un peu plus tôt dans la soirée, l’Egypte s’était imposée 2-1 contre l’Angola et avait obtenu son ticket pour le dernier carré. Le tenant du titre affrontera la Côte d’Ivoire pour la revanche de la finale de l’édition 2006. par Cyril OLIVES



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'AUTEUR
> Audience
  • 360 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration