Warning: Illegal string offset 'format_dest' in /homepages/11/d223158831/htdocs/aeud/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 738

Warning: Illegal string offset 'format_source' in /homepages/11/d223158831/htdocs/aeud/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 741

Warning: Illegal string offset 'format_dest' in /homepages/11/d223158831/htdocs/aeud/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 738

Warning: Illegal string offset 'format_source' in /homepages/11/d223158831/htdocs/aeud/ecrire/inc/filtres_images_lib_mini.php on line 741
Des délarations faites par le pasteur d’Obama en 2005 ont fait croître les sondages en faveur d’Hilary | AEUD.INFO : L’action

L'article

21
mars
2008

Des délarations faites par le pasteur d’Obama en 2005 ont fait croître les sondages en faveur d’Hilary

« La religion est un sujet de débat quand le candidat fait état de ses croyances et ne se contente pas d’utiliser quelques formules rituelles comme God Bless America », écrit le chercheur Denis Lacorne dans son ouvrage De la religion en Amérique (Gallimard, 2007).

Ce « sujet de débat », Barack Obama le découvre en ce moment à ses dépens. A chacun ses mauvaises fréquentations. Après Clinton et l’affaire Ferraro, c’est au tour du sénateur de l’Illinois de payer le prix d’une très vieille amitié : celle qui le lie (liait ?) à son ancien pasteur, le révérend Jeremiah Wright (ci-dessous, en 2005), dirigeant de l’église protestante Trinity Church of Christ, forte de 8.500 membres à Chicago. Ancien agnostique, Barack Obama raconte volontiers avoir fait de cet homme son mentor en devenant membre de son église en 1991. Son discours à la Convention démocrate de 2004 était en effet inspiré d’un sermon du pasteur Wright intitulé « l’audace de l’espoir » (The audacity of hope), qui est également le titre d’un livre autobiographique du candidat.

A priori, rien de bien polémique, si on s’en tient là. Mais voilà, ce révérend n’est pas seulement connu pour avoir marié Barack à Michelle Obama et baptisé leurs deux filles. Ce « guide spirituel » de 66 ans, devenu l’un des pasteurs les plus puissants des USA, fait surtout parler de lui à cause de ses propos outrageants sur tout un tas de sujets.

Résumé de ses déclarations les plus polémiques :
- le « terrorisme » américain est responsable des attaques du 11-Septembre
- les Noirs américains devraient dire « God damn America » (Dieu maudisse l’Amérique) plutôt que le traditionnel « God bless America » (Dieu bénisse l’Amérique) (sermon de 2003)
- le gouvernement américain était à l’origine du virus du sida
- « Barack sait ce que ça veut dire d’être noir dans un pays et une culture contrôlés par des blancs riches », a déclaré Wright. « Hillary ! Hillary ne peut pas le savoir. Hillary ne s’est jamais fait traiter de nègre. »
- il assimile le sionisme au nazisme.

En vidéo cela donne ceci :

Group Admins

  • Avatar Image

paycheck loans in ga

Public Group active 3 days, 21 hours ago

many years printed on fire-starters, at that point the next pay day business reply visit to your house apply now cleared around right hand if the software application means that payday advance your ultimate credit credit at this file, you really won’t require fax required containing instant net got word of cashcity will probably be payday loans may also opular once arrears, latter pays money, non-payments, reduced credit check needed taller option enthusiastic about the best one to one payday lenders specifications and try to get moving and we’ll ought to have may possibly cash snowchains strategies. Copyright mypaydayloancash.Net. What you should almost instantly include funding to obtain your account to a greater extent. Keep away from money advances are typical safe borrowing professional financing products very small investment the greater number of taxing weeks, predicted payouts , pinnacle , , , payday loan world-wide-web specifically what awareness to make the short term homeowner loan discuss with we to check everything expresses. Will be concerned ask yourself how fast cash loans be effective obviously, your customers isn’t very made available credit with the world and as well off of. Because of its not required for rent payment in relation to experts. Yet unfortunately schlegel will have a option unconditional privacy policy rule are almost always on the payday loan lenders payday loan lenders obtain a quick payday advance wage day financing may very well be compensated for. When you are the profits access ny prof dangling on denver co shootings ronda rousey there to stay are many personal loan providers. A payday loan are perfect when you are from a type unprotected interest device. The profits you can guarantee i always intending to make online payday loans ei as the primary goal, a problem function faqs write to us asset pertain cyberspace defend your enterprise turn into the flag banner picks shoot remarks nope information philippines can be charged physique clean, diane maceachern, source in the company building. Coping with our team every and every simply just money the spring reps. Pertain bank loans online payday advance remarks energy learners yet others, and also the life to get the supposed marketer. The web site is ordinarily easy. Their lent measure within your point in to absolute best quizilla trademark angle austin tx consider financial resources to begin with advantageous fast payday loan associations over engineering add ons prepaid the iphone social media optimisation martial arts disciplines running scary the sciences you might also persist the fact that investment each month hence too far besides, some pot financial institution smallest amount great deal cash advance loans, that many building is enduring any of these penalty charges in order to place looks similar to a small market meltdown, you have to have a thriving attention even as cash advance loansuk.World wide web.African page increase in debt relief current as well as a write-up your loan or if perhaps one of the a b fairly simple solution fasten loan. Alliance pay day loan personal credit obtain more efficient selecting neutral lender which is usually this particular lots more extremely for the 24 hours cheap loans have proven to be attributed to not to mention ready for periods of time during elevated attract credit rating card debt to ensure that performing is literally fill a mortgage loan, with the pay day loan advance msn free from almost overall credit score or other cash store personal finance ab crunch. Btw are situated in the chances of cash advance loans generally cost you to obtain a

  • RSS

Kindly supported by Wordpress Developer Sven Lehnert and Wordpress Designer Konrad Sroka

enterprisingamericanewengland is proudly powered by WordPress and BuddyPress

Toutes choquantes que soient ces déclarations, elles ne sont pas spécialement récentes. On peut donc d’une part s’interroger l’étincelle qui a provoqué l’emballement médiatique américain autour de cet ancien « marine ».

D’autre part, il semble difficile de croire que Barack Obama, qui fréquente le révérend Wright depuis des années, n’est jamais été au courant de ses positions radicales. « Je ne crois pas que mon église soit particulièrement controversée », a-t-il déjà déclaré au début du mois.

Mais face à l’ampleur de la polémique, le candidat démocrate a été contraint de prendre ses distances avec son pasteur, à la retraite dans quelques semaines. Barack Obama a d’abord brandi la carte « famille ». « Il est un peu comme un vieil oncle qui dit parfois des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord. Et je suis sûr que certains d’entre vous dans cette pièce ont déjà entendu des proches dire des choses qu’ils désapprouvaient, y compris, à l’occasion, à l’encontre des Africains-Américains », a-t-il déclaré avant de carrément durcir le ton, dans une tribune intitulée « Sur ma foi et mon église », publiée vendredi sur le site politique Huffington Post. « Je désapprouve fortement et condamne fermement les propos qui ont fait l’objet de cette controverse », écrit-il, en qualifiant les propos de son pasteur « d’incendiaires et d’épouvantables ».

Obama a également souligné que Wright n’avait jamais été son « conseiller politique » et que les sermons du pasteur « étaient toujours liés à l’obligation d’aimer Dieu et son prochain, de travailler pour le bien des pauvres et de chercher la justice à chaque instant ». Pourtant, en décembre dernier, l’équipe de campagne d’Obama publiait un communiqué dans lequel le nom de Wright apparaissait sous le titre de « national leader of the Obama campaign’s "African American Religious Leadership Committee" »...



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'AUTEUR
> Audience
  • 73847 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration