L'article

4
juin
2013

CPI : Calixte Belaya, présidente du mouvement des Africains Français (MAF) exige le retrait des Etats africains de la CPI

Par Correspondance particulière | Ivoirebusiness

Calixte Belaya, présidente du (MAF) exige le retrait des Etats africains de la CPI.

COMMUNIQUE DU MOUVEMENT DES AFRICAINS FRANÇAIS : PETITION POUR LE RETRAIT DES ETATS AFRICAINS DE LA CPI

Bonjours à tous

La Cour Pénale Internationale vient de renvoyer la décision sur la confirmation des charges contre le président Gbagbo. Dans un communiqué la Cour pénale internationale affirme en substance qu’au vu des preuves en possession des juges, il n’est pas possible de confirmer les charges contre le président Gbagbo. Cependant les juges accordent au procureur un peu de temps afin d’apporter plus de preuves. Outré par la décision purement politique par un tribunal qui se veut impartial, Le MAF appelle tous les membres du mouvement à se mobiliser pour signer la PETITION POUR LE RETRAIT DES ETATS AFRICAINS DE LA CPI

Il nous faut un maximum de signatures pour saisir Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’UA. Le peuple d’Afrique a besoin de nous. Il est temps de se mobiliser !

Signons et partageons sans modération cette pétition : http://africain-francais.org/petiti...

Pour être efficace il nous faut plusieurs centaines de milliers de signatures, soyons solidaires, les africains n’ont pas à être jugés par la CPI. Si la CPI se doit d’être impartial BUSH et SARKO devraient y répondre de leurs crimes. Mobilisons nous et participons hâtivement à cette pétition, des personnalités influentes sont prêtes à saisir les gouvernements africains

Restons mobilisés d’une seule et même voix pour la dignité du peuple africain.

Pour le MAF,

Sa présidente,

Calixthe Beyala



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 242 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration