L'article

13
févr
2008

Antoine Bell (ex-international gardien du Cameroun) : ‘’ Les Eléphants sont tombés dans leur piège ‘’

Antoine Bell est connu pour son esprit critique qui dérange. L’ex-gardien de but des Lions du Cameroun, était au Ghana pour suivre la 26e Coupe d’Afrique des Nations de Football avec l’œil d’un observateur averti et consultant sur une radio étrangère. L’ancien gardien de l’Africa Sports des années 80 fait le bilan de la Can 2008, et donne son avis sur le Ballon d’or africain attribué au Malien Kanouté, sans oublier de faire un clin d’œil sur l’avenir des Eléphants. Entretien avec l’IA.

Antoine Bell est connu pour son esprit critique qui dérange. L’ex-gardien de but des Lions du Cameroun, était au Ghana pour suivre la 26e Coupe d’Afrique des Nations de Football avec l’œil d’un observateur averti et consultant sur une radio étrangère. L’ancien gardien de l’Africa Sports des années 80 fait le bilan de la Can 2008, et donne son avis sur le Ballon d’or africain attribué au Malien Kanouté, sans oublier de faire un clin d’œil sur l’avenir des Eléphants. Entretien avec l’IA.

Quel bilan faites-vous de cette Can ? Je crois que la Confédération Africaine de Football fera le bilan officiel de la compétition. Tout ce que je puis dire sur cette édition, c’est qu’il y a eu des équipes qui ont montré un autre visage. L’Angola a donné une bonne réplique à l’Egypte qui a été obligé d’user au fond de ses ressources pour éliminer cette formation qui a vraiment laissé une bonne impression de ce qu’elle sera en 2010 sur sa base. Chaque équipe a joué avec les joueurs dont elle dispose. Il y a des équipes qui ont été tout simplement décevantes. Mais il faut encore savoir ce qui s’est vraiment passé, pour que ces équipes données favorites s’éteignent au moment où on pense qu’elles allaient davantage donner raison à ceux qui croyaient en leur suprématie dessinée à long terme. Ce n’est pas sérieux de leur part de briser l’espoir de leur peuple.

Comment expliquez-vous le comportement des Eléphants ? Je ne peux tout dire sur les Eléphants. Ils sont tombés dans leur propre piège, dans la mesure où les joueurs avaient eux-mêmes oublié la compétition. Puis il y a eu un mauvais management autour de l’équipe. Toutes les preuves sont sorties lors du match de classement à Kumasi, contre le Ghana. Les Eléphants avaient compliqué leur jeu. Je pense qu’il faut être malin quelque fois. C’est vraiment dommage que la Côte d’Ivoire n’a eu la malice de l’Egypte. J’avoue que le football ivoirien a besoin d’être planifié. Le Président de la Fédération Jacques Anouma fait beaucoup déjà dans ce sens. Mais il faut de la patience, pour vraiment bénéficier du travail, le Cameroun ne gagne pas toujours, même l’Egypte ne gagne pas toujours de trophée. Les Eléphants disposent de bons joueurs qui font rêver, mais sont-ils capables maintenant de gérer la compétition, qui est logiquement différente d’un match ? J’attends la réponse dans deux ans en Angola.

Un mot sur l’Egypte qui vient de remporter son 6e trophée ? Il n y a rien à dire quand le mérite vient récompenser le travail bien fait. Les dirigeants égyptiens du football ont compris enfin qu’ils avaient intérêt à mettre de l’ordre dans l’organisation autour de la sélection nationale. Les joueurs ont eux aussi compris que l’intérêt du pays passe avant toutes choses. Depuis la Can 2006, cette équipe des Pharaons a commencé à préparer une solide machine. Lorsqu’on dispose des joueurs, de la valeur de l’ensemble qui compose aujourd’hui l’équipe égyptienne et qu’on ne peut pas faire ce genre de résultats, c’est que ça ne va pas quelque part. L’Egypte a mérité sa victoire, parce que c’est la seule formation qui est restée sur ses gardes jusqu`à la fin de la compétition. Elle risque d’être encore plus redoutable en Angola, c’est pourquoi les autres ne devraient plus dormir.

Le Cameroun est-il tombé sur plus fort que lui, les Lions ne font plus peur ? Le Cameroun a tenté de faire la répétition de son histoire, en faisant peur à ses adversaires. Mais il faut être assez intelligent pour se montrer naïf. Les faits sont palpables, on ne peut pas aller dans une compétition avec son seul passé, sinon le Brésil ne serait jamais battu en finale d’une coupe du monde. Les Lions ont été dominés sur tous les plans par leur adversaire.

Que pensez-vous de l’organisation de cette Can au Ghana ? Je pense que la CAF devrait changer sa manière d’attribuer l’organisation de la Can à des pays. Mais comme à la CAF les gens n’aiment pas les critiques, je ne vais pas m’attarder sur l’aspect de l’organisation. Tous ceux qui sont venus au Ghana savent réellement ce qui s’est passé pendant la compétition.

Le Ballon d’Or africain 2007, qu’est-ce qui cela vous inspire, les Maliens vous reprochent d’avoir pris parti pour Drogba ? Aaah bon ! Je crois que la CAF s’est amusé à organiser une cérémonie aussi importante que la remise du Ballon d’or pendant que se déroule les phases finales. Les Maliens devraient dire à leur enfant de ne aller prendre ce ballon d’or qui appartenait à Drogba. Le vote était déjà fait et on savait que le ballon revenait à Didier Drogba au niveau de la CAF. Alors pourquoi donc ridiculiser Kanouté qui ne méritait pas de telle humiliation, parce que la CAF, reconnaît que le Ballon revenait à l’Ivoirien, mais comme il a refusé de venir alors on l’attribué au 2e. J’avoue que si on avait dit à Kanouté qu’on lui attribuait cette distinction parce que l’a intéressé n’est pas venu, il l’aurait refusé. La CAF devrait prendre des sanctions contre Drogba, que de lui voler son ballon d’or. Je demande aux Ivoiriens d’être soudés derrière leur équipe. Ils pourront oublier peut être en Angola ce qui s’est passé au Ghana Interview réalisée par Hamed Konin à Accra



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'AUTEUR
> Audience
  • 380 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration