L'article

2
déce
2009

Accident de Tiger Woods : affaire close pour la police, pas pour les médias

Le volet "people" de l’affaire a rebondi avec des propos de la supposée maîtresse du golfeur américain et des révélations sur une autre liaison présumée.

L’accident de voiture de Tiger Woods a connu son épilogue judiciaire mardi avec une amende de 164 dollars pour le golfeur mais le volet "people" de l’affaire a rebondi avec des propos de sa supposée maîtresse et des révélations sur une autre liaison présumée.

La police routière a indiqué mardi que son enquête, après l’accident survenu vendredi à 02h25 devant le domicile de Woods en Floride (sud-est), n’avait apporté aucune preuve susceptible d’entraîner des poursuites pénales.

L’homme aux 14 victoires en Grand Chelem, premier sportif à bâtir une fortune de plus d’un milliard de dollars, a écopé d’une simple amende pour "conduite imprudente" et perdra quatre points sur son permis. Woods n’avait pas souhaité être entendu dans le cadre de cette enquête, désormais close.

La police a également précisé qu’"aucune plainte pour violence conjugale" n’avait été déposée, ce qui ne devrait pas manquer de relancer les spéculations sur les causes exactes de l’accident.

Car si les déclarations de la police mettent un point final au volet légal de l’affaire, elles ne répondent pas aux questions que se posent de nombreux médias. Ses lacérations au visage, pour lesquelles Woods avait dû être brièvement hospitalisé après son accident, excitent la curiosité de la presse.

Le site TMZ.com, spécialisé dans la vie des célébrités, a assuré que Woods entretenait une relation extra-conjugale avec une hôtesse de bar new-yorkaise et qu’une dispute avec sa femme à ce sujet a provoqué l’accident.

Rachel Uchitel, 33 ans, a toutefois catégoriquement démenti mardi toute relation avec le N.1 mondial, marié depuis cinq ans à l’ancien mannequin suédois Elin Nordegren et père de deux enfants, Sam Alexis, née en 2007, et Charlie Axel, dix mois.

"C’est une histoire complètement ridicule. C’est comme si on me demandait s’il y a des extra-terrestres sur Terre, a-t-elle dit au tabloïd New York Post. Nous ne sommes pas amis. Comme si le réceptionniste allait donner les clés à n’importe quelle fille et la laisser monter dans la chambre de Tiger Woods..."

Elle assure n’avoir rencontré le golfeur que deux fois dans sa vie, dans le cadre de son activité de responsable des invités VIP d’une boîte de nuit.

Woods avait démenti dimanche ces spéculations par communiqué : "Même si je comprends la curiosité des gens, les nombreuses rumeurs, fausses, malveillantes, qui circulent sur ma famille et moi-même, sont irresponsables".

Mais le magazine people américain US weekly indiquait mardi qu’une serveuse de Los Angeles, Jaimee Grubbs, 24 ans, a eu une aventure avec Woods depuis avril 2007 et peut le prouver grâce à 300 SMS et des messages téléphoniques. Le site internet du magazine donnera accès mercredi à un des ces messages téléphoniques, daté du 24 novembre et dans lequel Woods suggère que sa femme pourrait être au courant de son infidélité.

Dimanche, Woods avait assuré être le "seul responsable" de l’accident. "Ma femme Elin a agi avec courage quand elle a vu que j’étais blessé et en difficulté. Toute autre affirmation est absolument fausse", disait-il. L’épouse de Woods aurait utilisé un club de golf pour casser une vitre du véhicule et aider son mari à s’en extraire.

La voisine de Woods a fait savoir mardi via son avocat que les blessures du sportif "correspondaient" à celles de quelqu’un impliqué dans un "léger accident de voiture" et "pas" à celles de quelqu’un "battu par sa femme". Linda Adams, accourue après l’accident, a trouvé Woods allongé à terre et son épouse à côté. "Mme Woods était inquiète pour son mari", a-t-elle indiqué.

Le célèbre joueur de NBA Shaquille O’Neal, qui possède une propriété dans le même luxueux lotissement privé que Woods, est venu au soutien de son ami. "Je ne vais pas sauter au plafond comme tout le monde, a-t-il dit. J’espère juste qu’il va bien. Le problème, c’est que des gens se font passer pour des journalistes, écrivent des choses et tout le monde les croit."

Côté sportif, Woods a cité les blessures subies lors de son accident comme cause de son retrait du tournoi sur invitation qu’il organise chaque année près de Los Angeles en faveur de sa fondation et qui doit débuter jeudi.

Si l’Américain respecte ses habitudes de début de saison, il devrait reprendre la compétition fin janvier.

Source : 24heures.ch



repondre Réagir à cet article    

Les commentaires (0)

> L'ARTICLE EN IMAGE
> L'AUTEUR
> Audience
  • 953 visites
> Faire suivre l'info

ARTICLES SIMILAIRES


 
Administration